Revalorisation du SMIC au 1er janvier 2017 sans "coup de pouce"

Retour Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Le SMIC sera réévalué au 1er janvier 2017 de 0.93 % sans bénéficier  d’aucun  « coup de pouce » de la part du Gouvernement.

Revalorisation du SMIC au 1er janvier 2017 sans « coup de pouce »

Le SMIC (salaire minimum interprofessionnel de croissance) sera réévalué au 1er janvier 2017 de 0.93 % sans bénéficier  d’aucun  « coup de pouce » de la part du Gouvernement. Le SMIC sera relevé uniquement en fonction de la formule d’indexation, qui prend en compte notamment l’inflation. Il s’élèvera dorénavant à 9,76 euros brut de l’heure contre 9,67 euros auparavant, soit un salaire mensuel brut de 1480,27 euros pour 151,67 heures mensuelles.

A qui s’applique le SMIC ?

Le SMIC correspond au salaire en dessous duquel un salarié âgé de 18 ans, d’aptitude physique normale et travaillant dans le secteur privé,  ne peut pas être payé. Aucun de vos salariés ne doit donc avoir une rémunération inférieure à ce nouveau montant. Si vous constatez que certains de vos salariés perçoivent un salaire inférieur, vous devez modifier leur taux horaire. Le SMIC peut néanmoins subir des abattements notamment lorsqu’il s’applique aux apprentis et aux jeunes.

Quelles conséquences pour les employeurs agricoles de notre région ?

Ce nouveau montant du SMIC ne doit pas être la seule référence pour déterminer la rémunération de vos salariés. Vous devez classer chaque salarié selon une grille conventionnelle des salaires, suivant les tâches qu’il fait, les responsabilités qu’il assume et l’autonomie qui lui est laissée.

A cette classification, correspond un salaire minimum. Cette évolution du SMIC rattrapant plusieurs coefficients des grilles de salaires de la  région, les partenaires sociaux au sein des commissions mixtes paritaires départementales vont se réunir courant janvier afin de décider des répercussions à appliquer sur celles-ci.

D’ici là, les employeurs devront pour l’ensemble des coefficients conventionnels inférieurs au taux horaire du SMIC légal (9,76 €) appliquer ce dernier à partir de la paie de janvier 2017, sauf accord des partenaires sociaux avant la fin janvier.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informé des résultats des négociations en cas d’accord (parution des grilles de salaires).

 

Pour information :

Les partenaires sociaux des commissions mixtes pour la production agricole se réunissent le mercredi 11 janvier 2017 dans le Pas-de-Calais et le lundi 23 janvier 2017 dans le Nord.

 

Pour en savoir plus, contactez votre FDSEA :

  • dans le Pas de Calais, Caroline BONCZYK au 03 21 60 57 13
  • dans le Nord, Guillaume SENESCHAL au 03 27 09 19 26

Ensemble pour la réussite de nos territoires !

Ensemble pour la réussite de nos territoires !

Toutes les émissions dans la médiathèque